Les panoramiques des collections institutionnelles américaines 1/3

Cet article est le premier d'une série consacrée aux photographies panoramiques présentes dans les collections institutionnelles américaines. Nous visiterons par web interposé bibliothèques, archives et musées pour découvrir tout d'abord des images anciennes datant pour la plupart de la première moitié du XXe siècle. Notre (petit) tour d'horizon se poursuivra prochainement avec deux autres articles pour explorer quelques musées d'art et de photographie évidemment trop nombreux aux États-Unis pour prétendre en faire un recensement exhaustif. Les critères de choix de ces institutions seront les suivants : elles accordent une place à l'image panoramique et leurs collections sont accessibles en ligne.

Photographie panoramique d'une exposition de voitures en Californie vers 1917
"Rough-riding", Seal Beach, Californie, vers 1917, Miles F. Weaver
Library of Congress, Prints & Photographs Division


Introduction

C'est aux États-Unis que l'on trouve très certainement la plus grosse production, depuis plus d'un siècle, de photos panoramiques. Plusieurs raisons à cela : dès le milieu du XIXe siècle, les panoramas peints, importés d'Europe, et autres moving panoramas ont nourri l'imaginaire américain, avide de grands espaces, de conquêtes et de spectacles. Ce Panorama of the Monumental Grandeur of the Mississippi Valley peint vers 1850 par John J. Egan visible dans une vidéo du Metropolitan Museum of Art (MET) de New York en est un bon exemple.


L'amour des Américains pour le gigantisme et le grand spectacle – la présence sur leur territoire de paysages hors normes n'y étant sans doute pas étrangère – remonte sûrement à ce XIXe siècle mythifié comme en témoignent les shows présentés alors par Phineas Taylor Barnum ou par Buffalo Bill. En ce qui concerne la photographie, le grand public se familiarise avec le format panoramique à la toute fin du XIXe siècle avec la commercialisation du Panoram (Kodak) et de l'Al-Vista (Multiscope & Film Company). La folie des grandeurs photographique arrive quelques années plus tard avec le Cirkut (voir l'article sur Le Cirkut). À partir de 1905, et pendant plus de quarante ans, Kodak commercialisa cet appareil panoramique rotatif permettant la prise de vue sur des rouleaux de pellicules pouvant mesurer plusieurs mètres de long. Avec le Cirkut s'est développé un goût immodéré des Américains pour les grandes photographies de groupes et les mises en scène un peu extravagantes.

Photo panoramique de J. C. Crosby montrant l'équipage de l'U.S.S. Mount Vernon en octobre 1918
Officiers et équipage, U.S.S. Mount Vernon, octobre 1918, J. C. Crosby
Library of Congress, Prints & Photographs Division

Pendant les premières décennies du XXe siècle, les images panoramiques furent donc produites en grand nombre, plus souvent dans un but commercial que dans le cadre d'une démarche purement artistique. Comme nous allons le voir, les photos de cette époque sont bien présentes dans les fonds d'archives institutionnels américains qui leur accordent parfois une place à part. Après la Seconde Guerre mondiale, le panoramique perd de son attrait, ce n'est qu'un format parmi d'autres, pratiqué par des photographes qui ne s'en font pas une spécialité. Le Cirkut n'est plus à la mode. Au gré des acquisitions, les panoramas postérieurs aux années 1950 se font plus rares dans les collections et ne constituent plus un genre à part entière.

Couverture du livre The Big Picture - America in Panorama
Un ouvrage rend bien compte de cet engouement aux États-Unis pour l'image panoramique : The Big Picture - America In Panorama, publié en 2013 chez Princeton Architectural Press sous la direction de Josh Sapan. Ce livre en anglais présente une centaine d'images, organisées par thèmes (travail, guerre, spectacle, sports, loisirs...) et agrémentées d'articles d'une vingtaine d'auteurs différents. Le long format à l'italienne est parfaitement adapté aux images. Seul petit bémol : la qualité de reproduction des photos.

Library of Congress

Logo de la Bibliothèque du CongrèsLa bibliothèque du Congrès (Library of Congress) vénérable institution américaine, l'une des plus anciennes, fut fondée au tout début du XIXe siècle. Avec plus de trente millions d'ouvrages (à peu près deux fois la BnF) et douze millions de photographies, il s'agit sans doute de la plus importante bibliothèque au monde. Son site propose d'innombrables documents numérisés et parmi eux « Panoramic Photographs », une collection de plus de 4000 photographies panoramiques anciennes (pour 80% d'avant 1920) sur des sujets variés mais essentiellement américains.

Photographie panoramique de New York et des ponts sur l'East River en 1909 d'Irving Underhill
New York et les ponts sur l'East River en 1909, Irving Underhill
Library of Congress, Prints & Photographs Division

Trois rubriques sont disponible pour explorer cette collection :
  • « About this Collection » propose quelques thématiques (villes, paysages, catastrophes...), des informations techniques ou relatives aux droits et des liens vers d'autres collections d'institutions américaines.
  • « Collection Items » permets d'accéder au fonds d'images avec des possibilités de filtres par thème, photographe, période (par décade), lieux, etc. La quasi-totalité du fonds est constituée de photos des États-Unis, on trouvera néanmoins quelques images de France, d'Allemagne, de Belgique, d'Angleterre, du Mexique, du Venezuela, du Chili, du Japon...
  • « Articles and Essays »  présente une (très) brève histoire de la photographie panoramique ainsi que des sélections d'images par thèmes et photographes.
Parmi ces images, toutes évidemment ne sont pas des chefs-d’œuvre, certaines sont en double voire plus, d'autres ne sont même pas des panoramiques. Il y a quand même quelques pépites qui méritent vraiment d'être vues pour leur intérêt documentaire, pour leurs qualités artistiques et souvent les deux. Paysages, scènes urbaines, portraits de groupes, évènements, grands travaux, séquelles de la Première Guerre mondiale (les images de France, de Belgique et d'Allemagne avaient été prises dans le but d'évaluer les besoins pour la reconstruction d'après-guerre). Les sujets abordés sont nombreux. En voici cinq exemples.

Photographie panoramique de George R. Lawrence d'un concours de ballons à Chicago en 1908
Concours international de ballons, Aero Park, Chicago (Illinois), 4 juillet 1908, George R. Lawrence
Library of Congress, Prints & Photographs Division

Photographie panoramique de la place d'Arras en 1919 montrant les destruction de la guerre
Place de la gare, Arras, 1919, Schutz Group Photographers (Washington, D.C.)
Library of Congress, Prints & Photographs Division

Photographie panoramique des vestiges antiques de Rome en 1909
Arc de Titus, Colisée, Arc de Constantin, Rome vers 1909, Moffett Studio
Library of Congress, Prints & Photographs Division

Photographie panoramique de la mine de Biddick dans le Winconsin vers 1915
Mine de Biddick, Livingstone (Winconsin), vers 1915, Lighty Photo Co.
Library of Congress, Prints & Photographs Division

Photographie panoramique du lac Tahoe en Californie de 1910
Lac Tahoe (Californie), 1910, Harold A. Parker
Library of Congress, Prints & Photographs Division

National Archives and Records Administration

Logo des archives nationales américaines

Autre institution de référence, la National Archives and Records Administration (NARA), les archives nationales américaines. Cette agence, à la tête elle aussi de millions de documents, possède une importante collection de photographies dont un fonds d'images panoramiques. Un échantillon de ces images est proposé en ligne. Pour les jusqu'au-boutistes, il faudra se déplacer jusqu'au Maryland dans le building de College Park.

Photographie panoramique d'Indiens prise en Californie vers 1916.
"The Best Indians I have ever glorified in Pictures", Californie, H. A. Brooks, 1916
National Archives and Records Administration

Photographie panoramique de San Francisco après le séisme de 1906
Destructions provoquées par le séisme de San Francisco en 1906
National Archives and Records Administration

Depuis fin 2016, les archives nationales présentent à College Park Hidden Treasure: Panoramas of the Alaskan Frontier, une exposition permanente de photographies panoramiques de l'Alaska datant du début du XXe siècle issues d'un fonds de plus de 6000 images.


Sociétés historiques

Logo de l'Indiana Historical Society
Les sociétés historiques sont très nombreuses aux États-Unis. Chaque État possède la sienne. Les archives mises à disposition varient beaucoup d'une société à l'autre. Une des collections les plus remarquables est proposée par l'Indiana Historical Society qui possède un fonds de plus de 1200 images panoramiques datant pour la plupart de la première moitié du XXe siècle et accessibles en ligne. Le répertoire est habituel mais parfois incongru : groupes militaires, religieux ou professionnels (ah, la convention annuelle des vendeurs de lait...), mines et installations industrielles, courses automobiles ou de ballons, vues urbaines...

Photographie panoramique des motards de la police d'Indianapolis
Motards de la police d'Indianapolis en 1957, W. H. Bass Photo Company
Indiana Historical Society

Images de l'US Navy sur ibiblio

Logo d'ibiblio

Pour finir, la bibliothèque en ligne ibiblio propose dans la cadre du projet « HyperWar » (stoppé car son créateur est décédé), et dans une interface antédiluvienne, environ 200 photos panoramiques issues du fonds de l'US Navy, datant pour la plupart d'avant 1940. Pour les amateurs de navires de guerre et de marins.

Navires japonais, américains, français et anglais à Shanghai vers 1927

Commentaires